MyAthlon

    Comment s’attaquer aux pertes d’énergie cachées de vos véhicules de société?

    jeudi 22 avril 2021

    Tout le monde parle aujourd’hui de voitures efficientes sur le plan énergétique. Pourtant, après plus d’un siècle de progrès technologiques, même la voiture la plus avancée gaspille encore quelque 80% de l’énergie contenue dans le carburant ! Nous allons vous expliquer où part cette énergie et comment aider les conducteurs de vos véhicules de société à réduire ce pourcentage.

    Comment s’attaquer aux pertes d’énergie cachées de vos véhicules de société?

    Quels sont les principaux composants énergivores ?

    Une chose est sûre : le moteur à combustion équipant votre véhicule est sans conteste le composant le plus énergivore. Il rejette dans l’atmosphère environ 60% de l’énergie du carburant sous forme de chaleur. Les autres composants d’une voiture moyenne sont relativement efficients sur le plan énergétique. Ainsi, le système stéréo, la climatisation et les vitres électriques ne consomment ensemble que 2,2% de l’énergie du véhicule. La résistance aérodynamique représente quant à elle 2,6%, la friction des pneus et des roulements de roues avec la route environ 4,2% et celle des freins 5,8%.

    Laisser tourner le véhicule durant les arrêts brefs consomme par contre pas moins de 17% de l’énergie globale du véhicule. C’est pour cette raison que la majorité des véhicules neuves sont équipées d’un système Start/Stop. Le moteur s’arrête automatiquement en cas de bref arrêt, par exemple pour un feu rouge. Les voitures les plus récents sont même équipés d'un système de micro-hybridation (mild hybrid) composé d'une batterie plus petite et d'un démarreur/générateur. Cela permet de couper le moteur thermique plus vite et plus longtemps, ainsi que de lui offrir un soutien électrique lors des accélérations, de façon à réduire la consommation.

    Pouvez-vous récupérer cette énergie « perdue »?

    Les micro-hybrides en question peuvent récupérer une partie de l'énergie lors des décélérations grâce au démarreur/générateur qui fonctionne comme une dynamo. Sous l'effet d'une induction magnétique, le mouvement de rotation des roues est transformé en électricité, elle-même destinée à alimenter une petite batterie.

    Il s'agit là d'une solution technique appelée à se généraliser. Mais vous pouvez également faire la différence en adaptant votre style de conduite et en considérant ces 7 conseils.  

    1. Ne laissez pas tourner le moteur à fin de chauffer le véhicule

    Un moteur froid consomme deux fois plus de carburant qu’un moteur à température. Laisser tourner le moteur au ralenti, c’est donc du gaspillage. Démarrez plutôt en douceur sitôt après avoir allumé le moteur. La voiture arrive plus rapidement à bonne température en roulant qu’en restant immobile.

    2. Utilisez au maximum les pneus adéquats

    Les pneus sont le seul point de contact entre la voiture et la route, et ils sont soumis à une friction importante. La perte d’énergie entraînée par cette friction est réduite en utilisant des pneus été ou hiver selon la saison.

    3. Respectez toujours une distance suffisante avec le véhicule qui vous précède

    C’est tout d’abord une mesure de sécurité pour le conducteur et les autres usagers de la route, et cela évite les coups de frein brusques, qui consomment beaucoup d’énergie.

    4. Essayez de conserver une vitesse constante et raisonnable

    Conserver une vitesse constante et raisonnable permet d’éviter de devoir constamment accélérer et freiner. Le véhicule est équipé d’un cruise control? Mettez-le à profit. Sa vitesse régulée, votre véhicule roule à un régime optimal et consomme moins de carburant.

    5. Évitez de charger le véhicule inutilement

    Poids et volume sont synonymes de plus de friction et de résistance aérodynamique. Avec un coffre à skis ou une galerie et deux vélos sur le toit, un véhicule consomme facilement 30% de carburant en plus. Après le retour des vacances ou après la balade à vélo, enlevez sans attendre ce lest supplémentaire. Même lorsque vous achetez un pack de six bouteilles d'un litre et demi, pensez à le sortir du coffre dès que possible.

    6. Coupez la climatisation en hiver

    Le conducteur peut activer brièvement la climatisation du véhicule pour désembuer rapidement les vitres. Limitez également l’usage d’autres options énergivores, comme le chauffage du pare-brise ou des sièges. La voiture consommera nettement moins de carburant.

    7. Faites correctement entretenir le véhicule

    Un filtre à air défectueux, un niveau d’huile insuffisant, des pneus pas assez gonflés ou trop usés… Tout cela fera consommer davantage d’énergie. Il convient donc de respecter scrupuleusement les intervalles d'entretien préconisés par le constructeur.

    * Source : https://www.good.is/articles/eliminating-the-wasted-energy-in-your-car

    Besoin de conseils supplémentaires pour une gestion énergétique efficiente de votre parc automobile?

    Prenez contact avec Athlon. L’un de nos experts se fera un plaisir d’examiner avec vous comment optimiser la situation pour votre entreprise.

    Restez informé de l’actualité du leasing automobile et des véhicules de société

    Abonnez-vous gratuitement et recevez notre Athlon Mobility Reporter directement dans votre boîte mail.

    Abonnez-vous